Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Lin

Dominique Lin

Écrivain - Formateur - Ateliers d'écriture


Hommage à ceux qui restent et à ceux qui sont partis

Publié par Dominique Lin sur 26 Août 2014, 05:00am

Catégories : #écrivain, #Chroniques livres

Nous sommes le 26 août 2014.
70 ans, jour pour jour, la ville où j’habite était libérée, comme tant d’autres, dont Paris, qui reprenaient possession de leur identité.
Mes pensées ne vont pas à l’Histoire, celle qui défile dans les livres noircis par des spécialistes patentés, mais elles vont aux hommes qui ont vécu ces moments. J’en ai côtoyé pendant plusieurs années lors de l’élaboration du livre de témoignages en Vaucluse. Ils m’ont beaucoup appris sur les comportements, les actions et réactions des hommes durant une période anormale, inacceptable, inadmissible, inexcusable, injustifiable.
Certaines personnes me disent : « Moi, si j’avais vécu à cette époque, j’aurais… » Non, nous ne savons pas. Nous nous imaginons en héros, en Résistant, en sauveur de la France… mais nous n’en savons rien. Chacun a vécu ce conflit comme il a pu, nous ne referons pas l’Histoire.

Simplement aujourd’hui, je souhaitais rappeler l’engagement de tous ces Résistants, « actifs ou passifs », hommes, femmes, enfants. Ils se sont engagés, officiellement ou non, ont combattu, parfois avec de maigres moyens, la faim et la peur au ventre et ils ont réussi.
Beaucoup sont partis. Il en reste quelques-uns.

Cette journée du 26 août est certainement gravée à jamais dans le cœur de ceux qui l’ont vécue. On ne connaîtra jamais leur joie, leur liesse, leurs larmes de bonheur en ces instants. On ne peut qu’essayer d’imaginer…

Merci, messieurs, pour ce que vous avez accompli !

------------------

39-45 en Vaucluse, nous étions des sans-culottesOrange, 26 août 1944, c’était hier. Après un périple d’une dizaine de jours, nous arrivions très fiers à Orange que les dernières troupes d’occupation venaient de quitter et que les premiers éléments de reconnaissance de l’armée alliée commençaient à traverser.
Nous n’étions pas des héros, nous ramenions tous nos camarades combattants sans uniforme et nous pouvions les installer dans la caserne désertée de la garde mobile. Quand, avec nos armes hétéroclites, les brassards FFI au bras, nous sommes rentrés sur des camions et des voitures tous modèles, la population orangeoise acclamait ses enfants retrouvés. Si nous n’avions pas de chocolat et de cigarettes à distribuer, nous étions joyeusement fêtés par la foule en liesse et la Marseillaise galvaudée pendant 4 ans sortait en cris de joie dé toutes les poitrines.

Texte de Pierre Estève, Résistant résidant à Orange.

Pierre Estève était à Faucon le jour de la libération. Les hommes en uniformes dépareillés, aux vêtements usés… Il voulut que son bataillon entre en ville avec une marque de distinction. Les femmes (dont madame Estève) ont découpé des carrés dans une toile de parachute qui ne s’est pas laissée faire ! Couper, ourler… il en fallait pour chacun. Elle était de couleur orange, cela ne s’invente pas. On peut distinguer ce foulard au cou de chaque résistant sur les photos.
Extrait de « 39-45 en Vaucluse », paru chez Elan Sud, collection Mémoires.
Tous les détails et les premières pages en ligne en cliquant : ici

 Nous vous offrons de découvrir les 20 premières pages du livre et son sommaire. Pour lire, cliquez ici

 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.
 les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.

les Résistants acclamés par la foule au balcon de la mairie d'Orange et dans les rues, le 26 août 1944 et autres villes du Vaucluse pendant le conflit et à la libération. © Pierre Estève, collection privée et autres origines. Tous droits réservés.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents