Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Lin

Dominique Lin

Écrivain - Formateur - Ateliers d'écriture


Berlinoise, roman de Wilfreid N'Sondé, Actes Sud

Publié par Dominique Lin sur 9 Mai 2015, 08:40am

Catégories : #Chroniques livres

Stan et Pascal, deux jeunes parisiens, quittent leur conformisme petit-bourgeois pour gagner Berlin fin décembre 1989 quand chute le mur de Berlin. Dans cette ville en liesse, Stan va vite tomber sous le charme de la jeune et pétillante Maya, d'origine cubaine. C'est le coup de foudre.
Naît alors une passion dévorante et sensuelle entre les deux amants.
Les deux garçons montent un groupe de rock avec Clémentine, une amie de Maya et jouent dans les tous les lieux possibles où les Berlinois profitent de cette nouvelle liberté. Maya fait partie de la fête, au premier rang à admirer son amant.
Mais les fantômes de l'opression bolchévique refont surface, vite remplacés par la montée des mouvements d'extrême droite sortis du chaos.
Mais, de cette liberté fraîchement retrouvée, renaissent l'idéologie néonazie, la haine raciale, les violences gratuites contre les gens, comme elle, de couleur
Maya l'artiste peintre, pour qui la peinture est un combat, la révoltée, l'écorchée, la libertaire, l'utopique, ne supporte pas ces comportements inhumains. Elle vient de quitter la dictature et la surveillance permanente pour se réveiller dans un monde de haine. Elle attend de son amant une réaction, une prise de position qui ne vient pas, même s'il comprend. Stan ne s'investit que dans sa musique. Il est fou amoureux d'elle et tente de la ramener à la sérénité avec son amour, ses caresses, sa sensualité. Le naufrage les guette.

C'est surtout le rythme de l'écriture de Wilfreid N'Sondé qui m'intéresse, ce slam qui résonne tant qu'on a parfois envie de lire à haute voix.
Ce dernier roman nous sort de la sempiternelle grisaille des banlieues, et nous embarque avec ces 3 personnages écorchés dans la ville de Berlin après la chute. Croisement des sensations et des réactions face à cette révolution qui ne tourne pas qu'au meilleur.
J'avais aimé la sensualité de l'auteur, mais je trouve que dans ce livre, il revient un peu trop dessus, au risque que le lecteur se dise qu'il insiste un peu trop.
4e roman que je lis de cet auteur, j'aimerais que Wilfreid nous propose un jour un roman optimiste, sous des cieux rayonnants, cela nous changerait de ses personnages en rupture.
Il n'en reste pas moins que parmi les auteurs contemporains que je lis (et chronique), il fait partie de ceux que j'aime vraiment.

Berlinoise, de Wilfreid N'Sondé, Actes Sud
Janvier, 2015
Format : 11,5 x 21,7 / 176 pages - ISBN 978-2-330-03886-1
18, 00€

4e de couverture :
30 décembre 1989. Stan et Pascal arrivent à Berlin pour y passer le réveillon. Au pied du mur, que Berlinois et visiteurs sont occupés à détruire dans la liesse générale, ils rencontrent une fille à la peau brune et aux yeux vairons, Maya, qui subjugue immédiatement Stan. Déjà installés tous deux dans des vies grises malgré leur âge, Stan et Pascal sont conquis par la ferveur d’un peuple vivant une formidable réconciliation nationale. Ils décident de rester dans cette ville où tout paraît possible.
Texte solaire et sensuel, Berlinoise est un hymne au désordre, à la poésie des corps, à l’ardeur et à la candeur, dans lequel Maya la femme et Berlin la ville sont comme deux incarnations jumelles de l’utopie. Porté par un air de blues qui raconterait l’apprentissage de la désillusion, ce roman d’une éducation politique et sentimentale compose tout à la fois une déclaration d’amour et une lettre d’adieu à la folle jeunesse.

Écouter cette chronique diffusée sur France Bleu Vaucluse le 9 mai 2015à 9h35 dans l'émission Le club des lecteurs de Nathalie Mazet

 

Chronique précédente : Tu me trouveras au bout du monde, Nicolas Barreau, aux éditions Héloïse d'Ormesson

 

Berlinoise, roman de Wilfreid N'Sondé, Actes Sud

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents