Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Lin

Dominique Lin

Écrivain - Formateur - Ateliers d'écriture


Écrire le silence

Publié par Dominique Lin sur 21 Août 2012, 10:35am

Catégories : #atelier d'écriture

Le silence, bien des sensations y mènent, bien des sensations y résident. Le silence s'exprime parfois avec les mots, nous allons nous y attacher.

Voici un texte écrit par un des participants:

LE SILENCE

Confiné dans sa capsule orbitale, Grégory aperçoit par le hublot une face de la Terre bleue. En fond, la Voie Lactée, elle-même projetée sur l’écran sombre de l’infiniment grand. Il n’entend que le souffle de sa respiration et le crissement de sa combinaison haute technologie accompagnant chacun de ses gestes, limités à la survie et à l’accomplissement de la mission. Chaque bruit se détache sur l’écran de silence absolu qui règne dans l’habitacle.

Greg le sait, plus que les risques liés à une telle aventure, s’adapter à cet environnement d’où toute vie est absente constitue le principal défi. Se laisser happer par l’angoisse et le désespoir le conduirait à sa perte. Une maîtrise positive et créatrice de cette privation sensorielle s’avère le seul choix possible. Comme l’écrivain confronté à la page blanche, le compositeur devant une portée encore vierge ou l’anachorète assourdi par le poids du ciel sur le sable du désert, une œuvre l’attend.

Le globe terrestre lui apparaît comme un énorme objet dans l’univers comparé au Soleil, à la Lune et autres satellites, ou aux étoiles, minuscules trous d’épingle dans la nuit. Il se demande pourtant comment cette espèce de gros ballon peut contenir des océans, des continents et six milliards d’êtres humains. Il ne perçoit pas les ouragans, les tempêtes, les explosions géophysiques, ni encore moins les vociférations des hommes ni les klaxons de leurs embouteillages dans leurs dérisoires mégalopoles.

Seul dans son vaisseau, il représente l’humanité avide de savoir, à la conquête de ce cosmos qui renferme le mystère de l’existence. Mais qu’apportera-t-il à ses contemporains en atterrissant ? Des comptes rendus d’observation, des résultats d’analyses et d’expériences. On en tirera des conclusions, des équations ou des graphiques. Obtiendra-t-on pour autant des réponses ? Ou plutôt une foule d’autres questions ?

L’auteur aura noirci quelques pages, le musicien composé une symphonie et l’ermite achevé sa méditation. L’Espace, lui, en a encore pour longtemps à observer le silence !

G.G.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents