Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dominique Lin

Dominique Lin

Écrivain - Formateur - Ateliers d'écriture


Atelier d'écriture pour enfants

Publié par éditions Elan sud sur 20 Mars 2016, 12:42pm

Catégories : #atelier d'écriture, #salon du livre

Les 18 et 19 mars 2016, j’étais invité au Salon du festival du livre de Saint-Quentin-Fallavier (38) pour animer une série d’ateliers d’écriture avec des enfants de CM2 et donner une conférence sur le thème : entre fiction et réalité, le fantastique n’est jamais très loin. C’était aussi l’occasion de présenter mon dernier roman Les Silences de Bosco pour la première fois derrière une table d’auteur sur le stand des éditions Elan Sud.

La municipalité de Saint-Quentin-Fallavier avait beaucoup investi dans cette journée du vendredi dédiée aux enfants, en leur proposant des rencontres avec des artistes, des illustrateurs et différents ateliers sur le thème : créer un livre en trois étapes : l’illustration, la couverture et son écriture. Un graveur sur linoléum et une graphiste s’occupaient des deux premières étapes et moi de la troisième.

Trois groupes d’une huitaine d’enfants se sont succédé à la table d’écriture. L’idée était de leur proposer un thème fantastique. Le roman jeunesse de Denise Déjean, L’Armier, Mystères à Saint-Paou (éd. Elan Sud, collection Elan J), a été un excellent tremplin pour donner une direction : un enfant de leur âge avait la capacité de voir des personnages sortis du passé, en l’occurrence, un cavalier mérovingien.

Quelques échanges verbaux pour éclairer les enfants, une présence permanente et un soutien pour les rassurer sur la liberté et la direction d’écriture qu’ils prenaient, il n’en fallait pas plus pour délier les plumes. Puis vint la lecture de chaque texte. Et là, quelle surprise ! Inégale, différente, plus ou moins imagée, certes, l’écriture leur a permis de découvrir le lien qui pouvait être fait entre une idée et sa transcription, l'imagination a fait le reste.
Toujours trop courts, ces ateliers sont un moment d’échange et de création. Ils sont aussi une alerte sur l’état de notre chère langue. De nombreux enfants ne sont pas prêts à passer en 6e… en tout cas, pas sur les acquis du français, c’en est même un peu affolant. Je n'étais pas là pour rattaper ce retard, mais pour m'adresser à leur imaginaire. Certains sourires et étoiles dans les yeux m'ont confirmé que j'avais atteint mon but…

Le samedi, place au Salon du livre durant lequel Les Silences de Bosco (lire les premières pages) a commencé à trouver un lectorat anonyme. Certains amis sont passés, impatients de le découvrir. Puis ce fut la conférence pendant laquelle j’ai pu dévoiler un pan de ma passion pour l’écriture. Si le fantastique, en termes théoriques, n’est pas mon genre littéraire, écrire est toujours un moment exceptionnel, et la présence des personnages dans l’esprit d’un romancier est un vecteur de révélation de l’âme humaine. N’est-ce pas là un peu la définition du fantastique ?

Atelier d'écriture pour enfants
Atelier d'écriture pour enfants
Atelier d'écriture pour enfants
Atelier d'écriture pour enfants
Atelier d'écriture pour enfants
Atelier d'écriture pour enfants

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents